Association un
Solidarité - Autonomie

Categories

Accueil > Au Sénégal > Réalisations au Sénégal > 2010

30 novembre 2014
Association un

2010

En janvier, une étudiante anthropologue réalise son stage Master 1 à St-Nazaire pour y suivre les activités de l’association un en France. Elle rédige son mémoire "Association un : pour une autre approche de l’aide
 au développement".
Ce document est à lire pour comprendre l’évolution de l’aide à l’accompagnement au développement, telle que nous la concevons et réalisons.
Ce même mois, une adhérente de l’association part en Casamance séjourner à Elinkine.
Mars : entretien de la voiture, changement des biellettes de suspension.
A Bignona rencontre avec les femmes du département à la Radio.Awana pour la Journée de la Femme.
Réunion de sensibilisation et de réflexion dans différents villages dans le département de Bignona, entre autre dans le Sindian , notamment.
Rencontre des membres du forum « Voyage Forum » au Cap Skirring, co-organisée par Geneviève et un lyonnais.
En mai, accompagnement de nos partenaires pour la réalisation de la 2ème Foire Internationale de Bignona.

Du 20 février au 15 avril, une nouvelle adhérente part en « immersion » Elle a choisi d’accompagner J-Paul sur ses activités en brousse.
Du 5 avril au 8 Mai, une psychologue de Rennes a participé au travaux d’ouverture d’une structure d’accompagnement de la mère et de l’enfant, en rupture sociale et familiale,dans un quartier de Ziguinchor.

Du 10 mai au 29 juin, trois étudiantes BTS ESF réalisent leur stage dans une école maternelle et primaire de Ziguinchor.

Mai : nous accompagnons le coordinateur du GIE Jito pour sa déclaration officielle.

Sur l’ensemble de la mission, continuation des activités « santé » avec Africare Ziguinchor. Geneviève signale à Africare un cas de malnutrition sévère d’un bébé de 13 mois (8kgs) qui lui a été soumis. Elle se voit confier le suivi de l’enfant avec le pédiatre de l’hôpital Silence. En juin, l’état satisfaisant de l’enfant qui a repris du poids justifie son retour auprès des parents restés au village, avec l’assurance qu’en cas de problème, ils le ramènent à l’hôpital.

Présentée au dispensaire de Lyndiane par sa collègue « santé de la reproduction », elle y assure les consultations en médecine générale et maternité.

En parallèle, sollicitée par des étudiants du CVR dont le directeur est parti avec la caisse, prend des dispositions pour récupérer au moins les attestations et diplômes.

public|spip|ecrire:titre_documents_joints