Association un
Solidarité - Autonomie

Categories

Accueil > Au Sénégal > Démarche au Sénégal > CENTRE DE RESSOURCE ET D’ECHANGES DE SAVOIRS

30 mars 2006
Association un

CENTRE DE RESSOURCE ET D’ECHANGES DE SAVOIRS

Le Centre de Ressources et d’Echanges des Savoirs doit permettre à chacun de communiquer ses connaissances et expériences à d’autres. Apprendre à donner et à recevoir, c’est permettre à chacun d’être reconnu dans la communauté.

La mise en place d’un réseau de Centre de Ressources et d’Echanges de Savoirs des villages au niveau d’une communauté rurale, d’un arrondissement, d’un département et de la région, permet d’optimiser les capacités des membres du réseaux.

Pour ce, le centre disposera :

- d’un local permettant l’échange du savoir et la consultation de la documentation :
- d’une bibliothèque et de documentation papier et numérique,
- de matériels audio-visuels (rétroprojecteur, projecteur diapos, vidéo),
- de panneaux d’affichage, tableaux, cartes de géographie...
- de mobilier : étagères, tables, chaises, bancs

- d’un écomusée avec exposition permanente de matériels simples, surtout agricoles, de diverses origines, permettant la copie et l’adaptation au milieu.
Ce matériel sera accompagné de sa documentation technique.

- d’un module "formation" assuré :
- par des villageois ayant acquis un savoir dans le cadre scolaire, artisanal ou dans la pratique d’une activité,
- par des intervenants extérieurs au village ou au pays, volontaires bénévoles, pour communiquer leur compétence théorique et/ou pratique. Ce peut être conçu comme une nouvelle forme de tourisme (tourisme d’échanges),
- par des séjours de Casamançais en France pour acquérir une formation qu’ils transmettront dès leur retour au village.
Dans cet objectif, lycées ou centres de formation pourraient prendre en charge des jeunes casamançais,
- par la démystification de l’Occident perçu comme un paradis, par les Sénégalais
* en brossant à l’aide de diaporamas, la vie et ses difficultés en Europe,
* en favorisant des séjours de Français à revenus modestes dans les villages sénégalais. Ils échangeront avec les villageois leurs difficultés de vie et chacun pourra s’enrichir du savoir de l’autre.

Nous avons édité un document "Comment créer et gérer un CReES villageois ?".