Association un
Solidarité - Autonomie

Categories

Accueil > Au Sénégal > Démarche au Sénégal > SANTE

30 mars 2006
Association un

SANTE

PAR L’EDUCATION

Dans l’éducation à la santé, l’accent est mis tout particulièrement sur l’hygiène, la prévention et l’équilibre nutritionnel, facteurs déterminants de bonne santé. Au Sénégal on ne meurt pas de faim, mais de malnutrition.

PAR L’EDUCATION

Les actions de prévention, sous forme de causeries, cuisine et repas communautaires, le suivi des femmes enceintes et des enfants de 0 à 5 ans, visites à domicile... sont menées pour limiter les risques de maladies dont le coût des soins appauvrit l’économie villageoise.

PAR LES SOINS

Ils doivent être de proximité et privilégier les thérapies locales (plantes).

Il s’agit de développer la collaboration entre médecine moderne et médecine traditionnelle, ex : le Centre de soins traditionnels de Fatick fonctionne avec des médecins universitaires et des guérisseurs, formés par des médecins généraliste et les Anciens. Il dispose d’un laboratoire de recherches en médecine traditionnelle (plantes).

Ainsi, l’hygiène et l’équilibre alimentaire générateurs de bonne santé sont le gage d’une société vigoureuse, apte à construire le développement des capacités locales.